women-sport
, , ,

Running : Course Alice Milliat challenge le 7 mai 2016

Samedi 7 mai pour la première journée européenne du sport féminin, l’association Alice Milliat organise le Alice Milliat challenge, une course connectée de 5km pour soutenir le sport féminin. Je vais moi-même participer à l’événement pour My Fit Clic et pour l’occasion j’ai posé quelques questions au directeur du développement de la fondation pour en savoir plus sur l’association et ses actions pour le développement du sport féminin.

L’association Alice Milliat en quelques mots 

Cette association  a été crée en 2014, elle doit son nom à la sportive française Alice Milliat pionnière du sport mondial féminin. Elle pratiquait entre autre l’aviron et créa la Fédération Sportive Féminine et la Fédération Sportive Féminine Internationale. Bien qu’il y ait eu beaucoup de progrès depuis son époque, le sport féminin reste encore bien en-dessous de son potentiel, l’association Alice Milliat a donc pour objectif de développer le sport féminin et le médiatiser. Sa présidente Christine Kelly s’investit déjà énormément pour cette cause puisqu’elle est à l’origine des  24 H du sport féminin , journée internationale créée en partenariat avec le CSA pour diffuser du sport féminin et faire connaitre les sportives de haut niveau

Questions à Eric Florand, responsable du développement de l’association 

Présentez votre association 

L’Association Alice Milliat est présidée par Madame Christine Kelly, écrivain, journaliste et ancienne membre du CSA. Parmi ses attributions au sein de cet organisme, elle s’occupait de la médiatisation du sport féminin. Elle a notamment lancé les 24H du sport Féminin, manifestation internationale qui vise à assurer la promotion du sport féminin dans les médias.
L’Association Alice Milliat est la suite logique de cet engagement.

Qui sont les acteurs de cette association ? 


Pour créer cette Association, Madame Christine Kelly s’est entourée de professionnels des médias, du marketing sportif, de la logistique et du crowd funding, dont Eric Florand, organisateur de nombreux événements sportifs sur plusieurs continents.
Cette association a également forgé des partenariats en France (UNSS), au niveau européen (le think tank Sport et Citoyenneté) ainsi qu’avec diverses associations à travers l’Europe.

Quels sont les objectifs de cette association ?


L’objectif majeur de l’Association Alice Milliat est d’assurer le développement du sport féminin, comme outil de santé publique, d’intégration et de lutte contre les discriminations.
Cela passe par un événement fédérateur (le Challenge Alice Milliat), des actions concrètes sur le terrain et adaptée aux publics visés, une plate-forme pour médiatiser le sport féminin afin que toutes puissent s’identifier à des modèles, une bourse d’échange des bonnes pratiques ainsi qu’une plate-forme de crowd funding.

En quoi consiste le Alice Milliat Challenge ?

Montrer son soutien au sport féminin et à tout ce qu’il peut représenter, de façon ludique et simple via une application. Afin de permettre à toutes (et tous) de participer, ce Challenge est la première course connectée à l’échelle européenne. Chacun(e) peut pratiquer du sport (course à pied, vélo…) quelque soit l’endroit. Il suffit de s’inscrire sur alicemilliatchallenge.com


Combien de personnes espérez-vous toucher grâce à ce challenge ? 


Grâce aux partenariats noués, nous pensons toucher près d’un million de personnes dès la première année. Bien sûr, toutes ces personnes ne seront pas forcément actives en participant au Challenge, mais elles auront reçu l’information d’une manière ou d’une autre : affiches dans tous les stades et gymnases de la Ville de Paris, mailing à tous les adhérents de l’UNSS, emailing et newsletters des partenaires européens ou auprès de communautés de runners…

Comment utiliserez-vous les fond récoltés ?


Tous les fonds seront réinvestis dans des actions en faveur du sport féminin, que ce soit en financement direct ou via la création d’une plate-forme de crowd funding dédiée spécifiquement au sport féminin, à l’échelle européenne.

Quelle sont les principales frustrations que vous rencontrez aujourd’hui dans le sport féminin ? 

Il est avéré que les femmes qui ont fait ou font du sport sont plus à même d’encourager leurs filles à pratiquer une activité sportive.


Les femmes représentent plus de la moitié de la population mondiale. Par contre, dès qu’il s’agit du sport, il y a parfois l’impression que les femmes sont une minorité, et n’ont pas la place qu’elles méritent. Les femmes sont pourtant un vecteur essentiel pour le développement économique, l’éducation. Le sport est un outil parfait pour faire passer des messages de solidarité, d’intégration et de santé publique, et les femmes en sont un élément essentiel.
Il est avéré que les femmes qui ont fait ou font du sport sont plus à même d’encourager leurs filles à pratiquer une activité sportive.

Quels sont les obstacles que vous rencontrez au quotidien?  
Les pouvoirs publics, les médias sont conscients du problème de la pratique sportive chez les femmes, d’où de nombreuses initiatives. Le problème c’est que les projecteurs sont alors braqués sur ce sujet de façon forte mais ponctuelle. L’actualité du sport, un monde très masculin, éloigne rapidement ces projecteurs, et le sport féminin retombe dans l’anonymat.
C’est pour cela que l’Association a été créée : donner une visibilité au sport féminin 365 jours par an, et non pas uniquement autour de quelques événements, même si ces derniers sont importants pour attirer l’attention et fédérer les différentes activités et actions de terrain tout au long de l’année.

Quelles seraient selon vous les solutions à envisager pour améliorer la situation du sport féminin ? 
Obliger toutes les instances sportives à entreprendre des actions spécifiques auprès des femmes et des jeunes filles, par un système de malus/bonus (financiers, sportifs…) serait un début. Mais il faut aussi entreprendre un vrai travail de fond pour convaincre les femmes que le sport n’est pas que de la compétition (« un autre moyen que la guerre de dominer un adversaire »), mais également un moyen d’entretenir sa santé, de s’intégrer dans la société, et d’apprendre à communiquer et partager avec les autres.

L’objectif de My fit clic est d’amener plus de femmes à adopter un mode de vie sain et sportif, pensez-vous qu’une meilleure communication au niveau du sport féminin permettrait améliorer la pratique du sport par les femmes ? 

Inciter les femmes à faire du sport devrait être un objectif majeur qui devrait transcender les clivages politiques sur la base d’un consensus national,

Le problème de la communication sur ce sujet est qu’il dépend de la volonté des autorités publiques, et que celles-ci sont souvent victimes des changements réguliers de stratégie et d’objectifs du pouvoir politique.
Inciter les femmes à faire du sport devrait être un objectif majeur qui devrait transcender les clivages politiques sur la base d’un consensus national, car non seulement les bénéfices seraient importants pour les femmes, mais également pour les générations futures, car ce sont les femmes qui le plus souvent s’occupent de l’éducation des enfants. Et une femme convaincue des bénéfices du sport est le meilleur moyen d’avoir des enfants qui pratiqueront un sport.

 

S’inscrire au challenge

Attention les inscriptions se terminent ce soir !

  • Connectez-vous sur le site http://alicemilliatchallenge.com/fr/home
  • Créez votre profil
  • Choisir le montant du don que vous  souhaitez faire
  • Choisir l’application de course que vous utilisez  (runtastic,Nike running,endomondo)

Une fois votre profil créé vous pouvez commencer à vous entraîner en relevant les premiers défis proposés par l’association pour préparer la course

  • le challenge courir 2 km
  • Le challenge 20 min
  • Le challenge 4 km

3 mini défis qui vous permettront d’être prête pour le Jour J, partagez également vos photos et votre experience sur Instagram avec le hashtag #ALICEMILLIATCHALLENGE

Vous êtes également libre de recevoir  chaque semaine de nouveaux articles, interview et conseil en vous inscrivant à la Newsletter My Fit Clic

Réagir à cet article

Plus on est de fou, plus on rit, venez partager votre avis, votre expérience, votre humeur

Share

About My Fit Clic

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *